Evaluation axes projet 2018 à mi-parcours

Cette page reprend les 3 axes du projet social 2018-2022 avec leurs objectifs, déclinés en actions.
Via des jauges de couleurs différentes (unités de 0 à 100%), nous évaluons le degré de réalisation de chaque objectif, de chaque Axe et donc, du projet social lui même. La jauge permet de visualiser d’un seul coup d’oeil si l’objectif ou l’Axe est partiellement, complétement atteint, ou pas du tout.
L’évaluation à mi parcours de toutes les actions du projet social 2018-2022 figure sur la page Les actions 2018. En cliquant sur chaque onglet de chaque action, on trouvera en bas de celle-ci, son évaluation à mi-parcours.

L’évaluation des objectifs
Par addition du degré de réalisation de toutes les actions d’un même objectif, on obtient une moyenne du degré de réalisation de cet objectif. Jauge rouge.

L’évaluation des Axes
Puis par addition du degré de réalisation de tous les objectifs d’un même axe, on obtient une moyenne du degré de réalisation de cet axe, via une jauge bleue.

L’évaluation du projet social
Enfin, par addition du degré de réalisation des 3 axes, on obtient une moyenne du degré de réalisation du projet social 2018-2022 à mi-parcours, via une jauge jaune.

Les 3 axes du projet social 2018-2022

Méthode

>Les 3 grands axes sont sous la forme d’onglets verticaux.
>Cliquez sur l’un d’eux pour connaître les objectifs exprimés en verbe d’action à l’infinitif, ainsi que sa jauge exprimant le degré de réalisation et le niveau moyen de participation des habitants & usagers, à mi-parcours, pour cet axe (jauges bleues).
>Cliquez sur un objectif pour connaître la liste de ses actions, ainsi que sa jauge du degré de réalisation et le niveau moyen de participation des habitants & usagers, à mi-parcours, pour cet objectif (jauges rouges).
>Pour obtenir le détail de l’action, cliquez sur le lien “Les actions 2018”.

  • AXE 1: Rendre le quartier visible et se rendre visible
  • AXE 2: Favoriser une solidarité/mieux vivre pérenne sur le quartier
  • AXE 3: Prendre en compte les réalités sociales de la population
Mettre en place une stratégie visant à rendre l'ASELQO Madeleine plus visible

  • Evénements intergénérationnels sur le Jardin Partagé

    L’action consiste à s’appuyer sur les différents événements qui ponctuent la vie du Jardin Partagé d’Emmanuel pour amener la rencontre de toutes les générations du quartier. Mais aussi à créer d’autres événements culturels tous publics.

    Les actions 2018
  • Un centre de loisirs visible

    L’action consiste à redonner de la visibilité du centre de loisirs sur l’ensemble des 7 écoles du quartier, afin de faire venir de nouvelles familles. Mise en place de projets multi-partenariaux autour de la solidarité (boîte à livres), l’environnement (sensibilisation aux déchets), festifs (carnaval, kermesse).

    Les actions 2018
  • Communication sur le quartier

    L’ASELQO Madeleine ne rayonne principalement que sur un secteur du quartier. L’action consiste à lui donner plus de visibilité d’une manière générale.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

13 %

Organiser des actions/outils permettant la découverte du quartier

  • Rencontres nouveaux arrivants

    L’action consiste à permettre à ces personnes repérées par les ateliers de français, la mairie ou le bailleur, d’être accueillies d’une manière ritualisée sur le centre social. Découverte du quartier par une exposition permanente. Découverte des forces vives du quartier.

    Les actions 2018
  • Visites guidées, marches natures & citoyennes, jeux de piste

    Suite aux constats de méconnaissance du quartier et de manque d’intérêt pour les habitants pour les coins méconnus de celui-ci, le centre social se propose de faire découvrir la madeleine. En profiter pour faire découvrir les richesses des rives ligériennes qui bordent le sud du quartier Madeleine.

    Les actions 2018
  • Communication sur le quartier

    L’ASELQO Madeleine ne rayonne principalement que sur un secteur du quartier. L’action consiste à lui donner plus de visibilité d’une manière générale.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

27 %

Moyenne niveau de participation Axe 1 à mi-parcours (sur un niveau attendu de 54%):
20 %
S'appuyer sur les leviers de solidarité existants pour amener la rencontre des publics

  • SEL, boîte à livres, Incroyables comestibles

    Le précédent projet social a permis l’émergence de 3 grandes actions de solidarité sur le quartier. Chacune avec leur potentialité mérite d’être boostée pour créer un lien pérenne sur le quartier.

    Les actions 2018
  • Trocs

    Les Trocs sont la marque de fabrique de l’ASELQO Madeleine. Ils sont de bons supports de solidarité et source de liens socials.

    Les actions 2018
  • Sensibilisation à l’environnement

    Partant de la philosophie du Développement Durable (travail sur la précarité sociale, l’économie solidaire et sur l’attention portée à l’environnement et le monde du vivant dans son ensemble), le centre social joue son rôle pour jouer sa partition du mieux vivre ensemble.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

27 %

Mettre en place une action solidaire avec les habitants

  • Recyclage, précarité énergétique

    Afin de coller avec la précarité sociale que connait la Madeleine, cette action consiste à sensibiliser sur les économies en mettant en mouvement des citoyens du quartier.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

15 %

Sensibiliser au mieux consommer, au gaspillage, aux économies

  • Sensibilisation au “Mieux manger”

    Afin de coller à la précarité sociale que connait que le quartier, de travailler sur la parentalité, l’action consiste à proposer au sein du centre social des actions autour du “mieux manger”, à destination des familles, des ados, dans le cadre du REAP.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

50 %

Moyenne niveau de participation Axe 1 à mi-parcours (sur un niveau attendu de 60%):
31 %
Mettre en place des actions pérennes avec les partenaires sociaux adaptées aux problématiques sociales repérées

  • Renforcer le partenariat avec les acteurs sociaux du quartier

    En lien avec le travail accompli avec le comité opérationnel du projet social, cette action consiste à se rapprocher d’institutions de solidarité du quartier pour mener des actions conjointes.

    Les actions 2018
  • Sorties familles

    Sortir de son quotidien, c’est aussi avoir l’occasion de sortir de son quartier, de sa ville… de sa région.

    Les actions 2018
  • Accès au numérique

    La dématérialisation des données administratives se généralise. Se pose le probème de l’accès aux droits au sens large. Comment permettre aux personnes qui ne sont pas au fait du numérique en situation de précarité d’y avoir accès?

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

28 %

Prendre en compte le public des seniors & de la jeunesse

  • Action seniors

    La population devient de plus en plus vieillissante. Les seniors est la seule population en constante augmentation sur le quartier.

    Les actions 2018
  • Action jeunesse

    Les jeunes sont nombreux mais peu visibles sur le quartier. Action qui consiste à les faire participer à la vie du centre social, trop considéré comme un centre dédié aux enfants.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

15 %

Proposer un catalogue diversifié d'activités au sein du centre social

  • Ateliers de loisirs familles & accueil

    Par des ateliers de loisirs formalisés à l’année et en s’appuyant sur l’accueil, le centre social créé des situations propices à l’échanges parents/enfants.

    Les actions 2018-2022
  • Palette élargie d’activités tous publics

    Le constat d’un public cloisonné sur le quartier nous amène à maintenir l’offre de loisirs mais aussi à l’élargir pour satisfaire le plus grand nombre.

    Les actions 2018
  • Sensibilisation au “Mieux manger”

    Afin de coller à la précarité sociale que connait que le quartier, de travailler sur la parentalité, l’action consiste à proposer au sein du centre social des actions autour du “mieux manger”, à destination des familles, des ados, dans le cadre du REAP.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

37 %

Amener les publics à se rencontrer

  • Evénements intergénérationnels sur le Jardin Partagé

    L’action consiste à s’appuyer sur les différents événements qui ponctuent la vie du Jardin Partagé d’Emmanuel pour amener la rencontre de toutes les générations du quartier. Mais aussi à créer d’autres événements culturels tous publics.

    Les actions 2018
  • SEL, boîte à livres, Incroyables comestibles

    Le précédent projet social a permis l’émergence de 3 grandes actions de solidarité sur le quartier. Chacune avec leur potentialité mérite d’être boostée pour créer un lien pérenne sur le quartier.

    Les actions 2018-2022
  • Ateliers de loisirs familles & accueil

    Par des ateliers de loisirs formalisés à l’année et en s’appuyant sur l’accueil, le centre social créé des situations propices à l’échanges parents/enfants.

    Les actions 2018
  • Visites guidées, marches natures & citoyennes, jeux de piste

    Suite aux constats de méconnaissance du quartier et de manque d’intérêt pour les habitants pour les coins méconnus de celui-ci, le centre social se propose de faire découvrir la madeleine. En profiter pour faire découvrir les richesses des rives ligériennes qui bordent le sud du quartier Madeleine.

    Les actions 2018

Moyenne niveau de participation de cet objectif à mi-parcours:

31 %

Moyenne niveau de participation Axe 3 à mi-parcours (sur un niveau attendu de 52%):
28 %

Le projet social 2014-2018 à mi-parcours

Niveau de participation à mi-parcours du projet social 2018/2022 (sur un niveau attendu de 56%):

26 %

Analyse, commentaires

A mi parcours, le projet social 2018-2022 du centre social ASELQO Madeleine est à 52% de réalisation. Il reste un peu moins de 2 ans pour atteindre les 100%. Le Jardin Partagé d’Emmanuel devient d’année en année le lieu de vie du quartier de la Madeleine. L’arrêt du comité des fêtes de la Madeleine en 2019, laisse le quartier orphelin d’une force vive en charge de proposer des animations pour les habitants. Le centre social a donc un rôle à jouer dans les années à venir, en reprenant notamment l’organisation du vide greniers du mois de juin qui serait couplée avec la fête de l’ASELQO à la même époque. La pandémie du Corona Virus n’a pas permis de l’organiser en juin 2020. La communication sur le quartier passe beaucoup par ces grands événements. L’ASELQO Madeleine connait une augmentation des inscriptions du centre de loisirs grace à un lien important entre l’équipe et les familles. Une boite à livres réalisée avec l’école de la madeleine, pour l’école de la Madeleine a permis de donner une bonne visibilité du centre de loisirs. La communication sur le quartier reste toujours insuffisante, malgré quelques affiches dans les halls d’immeubles. Le travail avec la mairie reste à faire (notamment la création d’une plaquette des “bons coins” du quartier). Tout comme la rencontre à organiser avec les nouveaux arrivants du quartier qui n’est toujours pas effectuée. La mise en place de marches sur le quartier avec un bénévole d’une manière mensuelle créé une bonne dynamique avec de plus en plus d’inscrits. L’AXE 1 est donc en bonne voie mais son évaluation à mi-parcours peine à atteindre les 50%.
Ce qui faisait la force de l’ancien projet social 2014/2018, sur les actions autour de la solidarité, peine à être maintenu en 2020. En effet, l’ancien projet social a permis de réaliser de grands projets de quartier comme la mise en place d’un SEL, un site Incroyables Comestibles, une boîte à livres… Ces projets sont un peu boudés par les habitants et ce, malgré quelques tentatives de recréer une dynamique. Les Trocs ont toujours un grand succès et la sensibilisation à l’environnement prend tout doucement. L’Axe 2 du projet social peine lui également à atteindre les 50% pour son évaluation à mi parcours.
L’Axe 3, quant à lui, sur la prise en compte des réalités sociales du quartier est bien avancé (65% de réalisation). Le travail avec les partenaires sociaux se développent de plus en plus avec le centre social et devient de plus en plus efficient. L’accès au numérique est devenu une priorité à l’échelle de l’ASELQO et de la ville d’Orléans. Un réaménagement de l’accueil prendre en compte la place du numérique dans le centre social. Les ateliers informatique hebdomadaires ainsi que le nouveau service d’aide aux démarches administratives dématérialisées, fonctionnent très bien. Les sorties familles connaissent elles également un franc succès.
L’évaluation de la participation montre que celle-ci est modestement intégrée dans le fonctionnement du centre social. A mi-parcours, la mesure de la participation est à mi chemin de l’objectif: 26% sur un objectif de 56%. L’évaluation via l’animation mise en place en mars 2020, confirme que les usagers du centre social évalue leur participation essentiellement sur le fait de participer à des événements.

Projections

Le confinement lié à la pandémie du Corona virus COVID 19 a montré que les personnes en situations d’isolement l’ont été encore plus. Que les précarisés se sont davantage précarisés, que les violences conjuguales et sur les enfants ont explosé… mais que la nature s’en est que mieux portée. Moins de pollution, moins d’impact de l’espèce humaine sur le vivant.
L’action du centre social doit naviguer entre ces deux paramètres au quotidien: agir pour informer, éduquer à la préservation de l’environnement et du vivant dans son ensemble. Tout en veillant au bien être et au mieux vivre ensemble des personnes. Cela passe par des changements de postures: favoriser le Troc, l’échange, le partage. L’accès à un potager pour manger des légumes sains. Favoriser le mieux manger. Favoriser les économies, réduire son impact de déchets dans l’environnement. Apprendre à composer avec et non contre la nature.
Et puis également permettre à chacun de rester connecter pour éviter la fracture numérique en rendant le centre social accessible aux démarches sur internet et en formant les personnes aux outils du numérique. Un nouveau terme est apparu et qui est très explicite: l’Illectronisme. L’enjeu du centre social sur ces questions de l’inclusion numérique va donc consister dans les mois à venir à former, informer, à rendre accessible internet, à accompagner (pour toutes les démarches). Et donc à concentrer une part de ses investissements dans de nouveaux outils.
Le centre social a donc un rôle important à jouer en travaillant de concert avec les acteurs sociaux pour détecter des personnes en grande précarité et agir. Surtout en période de crise. Mais également en mettant en place des actions qui permettent le moins d’isolement, plus de mixité, en sensibilisant aux enjeux du vivant.

A lire aussi:
Préambule = la démarche du projet social
Le groupe “projet”
Avant propos de l’évaluation 2018
L’évaluation participative 2018
L’évaluation des actions du projet 2014/2018, en 2018
L’évaluation des axes du projet 2014/2018, en 2018
Mesure de la participation, en 2018
Avant propos du diagnostic 2018
Le diagnostic participatif 2018
La restitution participative 2018
Pistes du groupe “projets”
Synthèse évaluation + diagnostic 2018
Les actions 2018/2022
Les axes du projet social 2018/2022