Projet « Familles »

Introduction – C’est quoi un projet « Familles » ?

Ce que l’on appelle le « projet familles » pour un centre social, c’est un projet spécifique, à destination des familles comme son nom l’indique, intégré au projet social (que l’on appelle aussi « projet d’animation globale du centre social »). Il était donc plus simple de le faire apparaître au sein de ce nouveau projet social 2014-2018, plutôt que de faire un blog à part.

Pour la Caisse d’Allocation Familiale qui fixe les conditions pour bénéficier de la prestation de service Animation collective familles, ce projet spécifique « vise à mettre en cohérence et en synergie les différentes actions destinées aux familles (enfants et parents). Il vise également à soutenir les parents dans leur rôle éducatif. »

Préambule au projet « Familles »

Jusqu’au projet social 2010-2014, l’ASELQO Madeleine ne disposait pas de constats suffisamment pertinents ni d’actions fortes concernant la synergie des familles au sein du centre social. Encore moins de leviers pour assurer un réel soutien à la parentalité. Son seul point fort était la dynamique créée au sein du centre de loisirs.

Or, ces 4 dernières années, le centre social a renforcé ses liens avec le service de PMI (Protection Maternelle Infantile) du Conseil Général. Le résultat: une consultation hebdomadaire, une transmission montante et descendante d’informations concernant des familles repérées (notament avec les services sociaux), des animations parents/enfants ponctuelles sur les temps d’accueil et une opération collective pérenne: « Le Troc Party ». Du côté du centre de loisirs, de plus en plus d’animations se font avec le concours des parents. Le Jardin Partagé aidant à la mise en oeuvre.

Ces leviers constituent de bons tremplins pour mettre en place un plan d’actions autour de la famille, avec un salarié référent en charge de sa mise en oeuvre et de sa cohérence. Ajoutés à cela: la réforme des rythmes scolaires, un diagnostic de territoire et d’équipe mettant l’accent sur certaines problématiques repérées… un projet « Familles » devient une priorité pour l’ASELQO Madeleine.

Les constats

Si l’on extrait quelques données de l’évaluation et du diagnostic de territoire figurant sur ce blog, voici ce que l’on retient:

Des temps de rencontres « petits déjeuners » avec des mamans du quartier sur des temps identifiés, depuis avril 2014, ont permis de faire ressortir des besoins. Voici quelques témoignages:

Si l’on recentre les constats du quartier liés aux familles, voici ce que nous retiendrons:

Le projet « Familles »

Comment prendre en compte ces constats pour les traduire en actions sur le quartier, sur le centre social, d’une manière progressive et pérenne ? Vous trouverez ci-dessous, la même démarche et la même forme que le projet social 2014-2018 figurant sur ce blog. A savoir:

  • des axes (les grandes orientations du projets. Ce vers quoi nous souhaitons aller),
  • des objectifs opérationnels (la traduction des axes en objectifs d’action, précis, évaluables et réalisables),
  • des actions (la concrétisation des objectifs opérationnels en projets d’animations détaillés en fonction des ressources, d’un calendrier et des résultats attendus).

Cliquez sur les axes pour avoir les objectifs. Puis cliquez sur la petite croix d’un objectif pour avoir l’ensemble des actions correspondantes. En cliquant sur « Plan d’action », vous aurez son détail.

  • AXE 1: Favoriser le lien & l'entraide entre les familles du quartier
  • AXE 2: Consolider les liens au sein de la cellule familiale
Organiser des temps d'échange ritualisés

  • Troc party Party – Enfants 0 à 10 ans

    En partenariat avec le Conseil Général, ce Troc solidaire mis en place depuis fin 2011, s’adresse aux familles (en difficulté ou non) pour échanger des vêtements d’enfants de 0 à 10 ans, des jouets ou du matériel de puériculture.

    Genèse du Troc Plan d’action 2014-2018

  • Rencontres familles

    En réponse aux constats d’augmentation de la précarité sur le quartier, de familles monoparentales isolées, cette action propose des rencontres identifiées entre mamans sur le centre social et/ou le Jardin Partagé, afin de leur permettre d’accéder à du loisirs, tout en se rendant de petits services (comme la garde de leur enfant entre elles).

    Plan d’action 2014-2018

  • Le centre de loisirs et la réforme des rythmes scolaires

    Septembre 2014 c’est la réforme des rythmes scolaires qui se met en place sur Orléans. Le centre de loisirs doit réorganiser ses équipes et adapter son offre. Le futur projet « Familles » permettra au responsable du centre de loisirs de développer des dynamiques avec des familles, permettant ainsi au centre de loisirs de proposer d’autres choses en terme d’activités. Et surtout d’adopter une stratégie de communication permettant de limiter la baisse de fréquentation.

    Plan d’action 2014-2018

  • Evénements sur le Jardin Partagé

    Le Jardin Partagé est le lieu de croisement de tous les publics. Plusieurs événements à l’année ponctuent la vie de cet espace collectif. Visiteurs & jardiniers s’y côtoient. Certaines parcelles sont dédiées à des institutions du quartier qui travaillent avec différents publics. C’est l’occasion de faire rencontrer tout le monde.

    Genèse du Jardin Plan d’action 2014-2018

  • Fête de fin d’année des adhérents & des associations

    Les adhérents ASELQO et les adhérents des associations se rencontrent que très rarement. Surtout pour les activités en dehors des heures d’ouverture du centre social. L’action consiste à créer un temps repéré en fin de saison, réunissant tous ces publics, autour d’un thème ou d’une envie commune de partager.

    Plan d’action 2014-2018

Accompagner les familles dans la mise en place d'un réseau d'entraide & de services

  • Troc party Party – Enfants 0 à 10 ans

    En partenariat avec le Conseil Général, ce Troc solidaire mis en place depuis fin 2011, s’adresse aux familles (en difficulté ou non) pour échanger des vêtements d’enfants de 0 à 10 ans, des jouets ou du matériel de puériculture.

    Genèse du Troc Plan d’action 2014-2018

  • Rencontres familles

    En réponse aux constats d’augmentation de la précarité sur le quartier, de familles monoparentales isolées, cette action propose des rencontres identifiées entre mamans sur le centre social et/ou le Jardin Partagé, afin de leur permettre d’accéder à du loisirs, tout en se rendant de petits services (comme la garde de leur enfant entre elles).

    Plan d’action 2014-2018

  • Culture(s) en libre service

    L’une des formes de solidarité est de permettre la culture pour tous. Cette action propose de mettre à disposition, façon libre service, des livres mais aussi des aromatiques sur le quartier selon le modèle des «Incroyables comestibles». C’est le recyclage par l’échange dont le moteur reste la participation des habitants pour plus de liens entre eux.

    Plan d’action 2014-2018

  • Troc Services, à l’image des S.E.L

    Les Systèmes d’Echange Locaux proposent des échanges de services, de savoir-faire, entre personnes dont la seule monnaie est le temps. Le Troc Services participe à la même démarche dans le sens où chacun sur le quartier peut rendre service, en contre partie d’un autre.

    Plan d’action 2014-2018

  • Appropriation du jardin partagé par des familles

    Le Jardin Partagé d’Emmanuel est un espace ouvert au public à certains moments de la semaine. Le but de celui-ci est de permettre aux habitants d’y venir s’y poser, de participer aux événements ou à la vie du jardin. Son but est aussi de donner la possibilité aux habitants d’y organiser des choses pour eux-mêmes, en autonomie.

    Genèse du Jardin Plan d’action 2014-2018

Organiser les conditions d'écoute et d'expression des parents & des enfants

  • Rencontres familles

    En réponse aux constats d’augmentation de la précarité sur le quartier, de familles monoparentales isolées, cette action propose des rencontres identifiées entre mamans sur le centre social et/ou le Jardin Partagé, afin de leur permettre d’accéder à du loisirs, tout en se rendant de petits services (comme la garde de leur enfant entre elles).

    Plan d’action 2014-2018

  • Un service «social» de proximité, accueillant, renforcé

    Parce que les constats croisés avec les professionnels et les données du quartier attestent une augmentation de l’isolement, de la précarité, il est plus que jamais indispensable de maintenir et de renforcer la palette des services sociaux, ou à caractère social, présents sur l’ASELQO Madeleine. La qualité de notre accueil est indispensable dans cette action pour permettre à tous les publics d’ouvrir le dialogue, de s’exprimer dans un environnement favorable & de confiance.

    Plan d’action 2014-2018

Organiser des temps d'activités parents/enfants

  • Rencontres familles

    En réponse aux constats d’augmentation de la précarité sur le quartier, de familles monoparentales isolées, cette action propose des rencontres identifiées entre mamans sur le centre social et/ou le Jardin Partagé, afin de leur permettre d’accéder à du loisirs, tout en se rendant de petits services (comme la garde de leur enfant entre elles).

    Plan d’action 2014-2018

  • Ateliers de loisirs & accueil

    Cette action est à mi chemin entre l’action «Palette élargie d’activités tous publics» et «Un service social de proximité, accueillant, renforcé». Elle se cristalise néanmoins sur la dimension de rapprochement entre le parent et l’enfant à travers l’activité, prenant comme levier l’accueil.

    Plan d’action 2014-2018

  • Le centre de loisirs et la réforme des rythmes scolaires

    Septembre 2014 c’est la réforme des rythmes scolaires qui se met en place sur Orléans. Le centre de loisirs doit réorganiser ses équipes et adapter son offre. Le futur projet « Familles » permettra au responsable du centre de loisirs de développer des dynamiques avec des familles, permettant ainsi au centre de loisirs de proposer d’autres choses en terme d’activités. Et surtout d’adopter une stratégie de communication permettant de limiter la baisse de fréquentation.

    Plan d’action 2014-2018

Sortir de son quotidien

  • Sorties «Familles»

    Indispensables pour les familles pour leur permettre de souffler, casser la routine, se rapprocher de leurs enfants, les sorties sont une aubaines pour elles. Le centre social doit favoriser ces bulles d’air.

    Plan d’action 2014-2018

  • Evénements sur le jardin partagé, tous publics / parcelles des institutions

    Le Jardin Partagé est le lieu de croisement de tous les publics. Plusieurs événements à l’année ponctuent la vie de cet espace collectif. Visiteurs & jardiniers s’y côtoient. Certaines parcelles sont dédiées à des institutions du quartier qui travaillent avec différents publics. C’est l’occasion de faire rencontre tout le monde.

    Genèse du Jardin Plan d’action 2014-2018

  • Fête de fin d’année des adhérents & des associations

    Les adhérents ASELQO et les adhérents des associations se rencontrent que très rarement. Surtout pour les activités en dehors des heures d’ouverture du centre social. L’action consiste à créer un temps repéré en fin de saison, réunissant tous ces publics, autour d’un thème ou d’une envie commune de partager.

    Plan d’action 2014-2018

  • Appropriation du Jardin Partagé par des habitants, des familles

    Le Jardin Partagé d’Emmanuel est un espace ouvert au public à certains moments de la semaine. Le but de celui-ci est de permettre aux habitants d’y venir s’y poser, de participer aux événements ou à la vie du jardin. Son but est aussi de donner la possibilité aux habitants d’y organiser des choses pour eux-mêmes, en autonomie.

    Genèse du Jardin Plan d’action 2014-2018

L’animateur référent du projet « Familles »

Le projet « familles » est porté par un « référent famille », salarié à temps plein du centre social. Son rôle est d’impulser et de fédérer les actions du centre social destinées aux familles. Il lui revient de repérer et/ou de construire le « fil conducteur » à travers un ensemble d’actions conduites par le centre. 
L’ASELQO Madeleine propose que le Responsable du Centre de loisirs soit le référent pour susciter et accompagner la dynamique du projet « familles ». En effet, son expérience dans l’animation, au sein de l’ASELQO, sa posture et sa connaissance des familles & des enfants le positionnent comme étant une personne « ressource » à part entière.

La réforme des rythmes scolaires mis en place sur la ville d’Orléans dès la rentrée de septembre lui permettra de dégager davantage de temps pour créer cette dynamique « familles » au sein du centre social.

Le temps consacré à sa fonction de référent « familles » représentera 50% de son temps plein. Soit: 17,5 h.

Le budget

Dans la mesure où l’action a déjà débuté dès le mois de février 2014 avec la mise en place d’une dynamique « familles » pour organiser un départ en vacances et sur des temps « petits déjeuners » dès avril 2014, le budget du projet « Familles » est une prévision annuelle.

Lire aussi:
– Le projet social 2014-2018 (explication de la démarche)
– Ce qu’il faut retenir (des 2 évaluations et des 2 diagnostics)
– Les axes du projets
– Les actions