SEL, Boite à livres, Incroyables Comestibles

De 2014 à 2018, le centre social ASELQO Madeleine a mis en place 3 grands projets autour de la solidarité, de l’entraide, du partage, du recyclage. Ces projets ont été menés avec la participation des partenaires et des habitants. Intégrés dans les services proposés par l’ASELQO Madeleine, ils font partis de la vie du centre social et du quartier.

« Les Incroyables comestibles »

Le centre social ASELQO Madeleine s’est associé avec la mairie de proximité Ouest, dans le cadre des ateliers des Conseils Consultatifs de Quartier (C.C.Q), pour monter un projet de végétalisation urbaine avec les habitants du quartier Dunois et Madeleine en 2016.
Dans le même esprit que le projet du Jardin Partagé d’Emmanuel, l’idée était de permettre aux habitants de s’approprier davantage l’espace public et d’être acteur de son quartier. “Je participe à l’embellissement de ma rue, je suis citoyen de mon quartier et, en faisant ensemble, je favorise les liens de solidarité”.

Si la société évolue de plus en plus vers ce type d’initiatives citoyennes et solidaires, vers de nouvelles façons de penser l’espace public, alors plus que jamais, le centre social a son rôle à jouer en étant facilitateur de dynamiques d’habitants. Car le lien social, le mieux vivre ensemble commencent au pied de son immeuble.

Un groupe d’habitants des 2 quartiers a travaillé à quadriller Dunois & Madeleine pour effectuer un premier repérage de lieux potentiels à végétaliser. La deuxième étape a consisté après validation des services compétents de la ville d’Orléans, à proposer aux voisins proches de ces lieux “végétalisables”, de se les approprier: “quoi planter ?”, “avec qui ?”, “qui entretien ?” etc…

Plusieurs idées ont émergé de ce groupe de réflexion:

  • customiser les plots des trottoirs (les “potogreen“) en proposant aux habitants de réaliser eux mêmes les mini bacs à partir de récup ou aux usagères des ateliers ASELQO.
  • réaliser des bacs à partir de palettes (exemple de Sully sur Loire).
  • végétaliser directement sur le bitume (exemple ici).
  • proposer des plantations à partager comme le mouvement des “Incroyables comestibles“.

10291327_172128713176696_333814776921574588_n

Le mouvement est en marche depuis mai 2016 avec la participation de la ville d’Orléans qui a soutenu et accompagné le projet depuis le début.

2 sites ont été en action sur le quartier Madeleine:

  • Derrière le Carrefour Market, sur la bande verte qui longe le magasin, allée pierre Chevallier. Avec des plantations au sol mais aussi sur caddies recyclés et palette box. Le directeur du Carrefour Market propriétaire du terrain soutient le projet et est un partenaire précieux pour faciliter la végétalisation du lieu.
  • Rue porte Dunoise, juste après l’arche de la place du marché, sur le trottoir de gauche. Avec des plantations dans des big bags de chantier, customisés avec des palettes peintes par les enfants. Ce site était provisoire sur une durée d’un an.

Seul celui du Carrefour Market a été maintenu. Les habitants se donnent rendez-vous deux fois par semaine pour se retrouver autour de ces plantations: le mercredi et le vendredi à 18h00.

La page Facebook des Incroyables Comestibles a été lancée par une habitante d’Orléans qui, inspirée par l’expérience de la Madeleine, lance une démarche similaire dans le centre ville. Depuis, la ville d’Orléans a lancé ses propres jardinières végétalisables « les jardipalettes » un peu partout sur la commune, à destination d’habitants qui souhaitent les entretenir.

Sur la page Facebook de l’ASELQO Madeleine vous trouverez toutes les dernières publications du site des Incroyables Comestibles de la Madeleine.

Vous aussi devenez acteurs de votre quartier. Contactez-nous si vous souhaitez participer au groupe de réfléxions: ASELQO Madeleine 18 allée Pierre Chevallier 45000 Orléans – Tél: 02 38 88 77 21.

Boite à livres en libre service

Voilà un concept qui fleurit un peu partout en France et aussi à Orléans (2 boîtes quartier Dunois, 1 quartier Beaumonts, 1 quartier Blossières, et maintenant une dans chaque quartier du centre ville d’Orléans suite à l’expérience de la Madeleine…). Ce projet a été proposé par le centre social ASELQO Madeleine à un groupe de résidents du quartier en situation d’handicap. Grâce au concours des résidents des Papillons Blancs (ADAPEI 45) qui ont fait l’ébauche du plan et qui ont aidé au montage, et de la ville d’Orléans qui soutient le projet, une boîte à livres a été installée devant le centre d’animation sociale ASELQO Madeleine.

Montage de la boîte à livres: jeudi 19 novembre 2015, à l’ASELQO Madeleine avec des résidents des Papillons Blancs du quartier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vendredi 04 mars 2016, la boîte à livres en libre service située devant le centre social ASELQO Madeleine a été inaugurée en présence du président & du directeur de l’ASELQO, des élus de la ville d’Orléans & la directrice de l’ADAPEI 45.

Avec des habitants, des usagers du centre social et du foyer appartement des papillons Blancs qui ont réalisé la boîte à livres, nous avons pu officialiser non seulement ce beau travail partenarial mais surtout la mise en route d’un système gratuit d’emprunt de livres pour adultes & enfants, pour tous les résidents du quartier.

Le principe: Les livres circulent, se recyclent, connaissent une seconde vie et tout cela participe à créer davantage de liens entre voisins.

Une boîte à livres en libre service c’est mettre la culture accessible à tous, petits & grands, dans un esprit de partage et de développement durable. Car un livre peut se lire indéfiniment par plusieurs personnes. Le principe: je prends un livre, j’en dépose un. C’est aussi simple et aussi libre que ça.

Fonctionnement: je prends et je dépose. Sur l’étage du haut: livres adultes (romans). Sur l’étage du bas: livres, BD, magazines enfants. C’est aussi simple que ça. La boîte à livres est située en haut des marches de l’entrée du centre social et est accessible 24h/24h. Tous les jours, un membre du centre social surveille son contenu. Seront retirés tous livres ésotériques, religieux ou à caractère érotique. Ainsi que les prospectus, magazines adultes, livres trop anciens ou trop usagers. Il est préconisé de ne prendre qu’un livre à la fois. Il est possible de faire un don de livres Pour cela, s’adresser directement au centre social.

S.E.L – Système d’Echanges Local

Penser global, agir local

Telle est la devise des S.E.L: Système d’Echanges Local. Après un travail collaboratif de plusieurs mois avec la CAF, le CCAS de la ville d’Orléans et un groupe d’habitants du quartier Madeleine, la plateforme d’échanges est opérationnelle depuis fin 2016.

Ce système d’échanges de biens et de services numérique, a été créé suite à l’envie de plusieurs habitants qui en avaient exprimé l’idée à l’occasion d’une soirée organisée par le centre social en décembre 2014 sur le thème de la « Faites de la Solidarité ». A travers plusieurs animations participatives ce soir là qui ont consisté à apprendre à mieux connaître son quartier, ses voisins et à partager ses savoirs & compétences, les habitants ont pu exprimer des idées d’actions autour de la solidarité. Le centre social a pu s’en saisir pour monter un groupe de réflexion composé d’habitants et de la CAF, qui a accompagné le processus du début jusqu’à la fin. Grâce à la présentation du S.E.L de Beaugency suite à notre invitation, le fonctionnement d’un système d’échanges local a pu être mieux cerné.

Pendant un an, à hauteur d’une fois par mois, le groupe s’est réuni à l’ASELQO Madeleine pour définir les contours du SEL, créer un réglement et une charte, réfléchir à son fonctionnement, à ses principes d’échanges, à sa « monnaie » et surtout à la concrétisation numérique de la plateforme via un site participatif dédié aux S.E.L francophones (Community forge). Les deux principaux administrateurs de cette plateforme sont des habitants.

Son nom: « Sel à vie ».
Le principe: pas d’argent, uniquement du temps en monnaie d’échange. Je donne un peu de mon temps pour répondre à une demande d’une personne du quartier qui me crédite d’un certain nombre de points (unité: le SEL. Un SEL = 1 minute). Et moi je peux demander un service à mon tour. Tout cela est parfaitement consigné sur la plateforme de « Selavie », entre comptes utilisateurs. La gestion de la plateforme se fait par des bénévoles, des habitants, qui ont créé la plateforme.
Tout cela forme une communauté de « Selistes » qui tous partagent les mêmes valeurs de lien social entre habitants et d’une certaine forme d’économie alternative. Le but étant de créer par la suite des événements entre membres, pour se faire connaître et échanger différement, d’une manière festive.

Vous pouvez vous connecter, créer un profil en cliquant sur l’image:Selavie

Procédure: je créé un compte + dans les 48 heures celui-ci est validé par un membre bénévole + je passe à l’ASELQO Madeleine pour être crédité de 500 points SEL + je peux commencer à échanger !

Lire aussi:
– L’ASELQO
– Les ressources
– Les activités de loisirs
Le Jardin Partagé d’Emmanuel
Le Troc Party
Le SEL, boite à livres, Incroyables comestibles
– Les services
– Les manifestations
– Les inscrits
– Les partenaires